Extension maison : aménager un garage en pièce à vivre

Envie ou besoin de plus d’espace dans votre maison ? Une autre solution pour agrandir son habitation sans entreprendre de lourds travaux est de transformer son garage en pièce à vivre. Mais attention, il y a certaines règles à connaître avant de se lancer.

Aménager son garage et agrandir sa maison

Habituellement le garage n’a pas été conçu comme un pièce de vie, il n’est donc pas isolé correctement. En hiver il y fait froid et très chaud en été. Pour le rendre vivable, il faut donc commencer par lui conférer une bonne isolation. Il faut vérifier au préalable qu’il n’y ait pas de présence d’humidité avant de se lancer dans les travaux. Une solution d’isolation peut être de placer des plaques isolantes sur les parois intérieures ou extérieures. L’isolation par l’extérieur (ITE) est conseillée pour ne pas empiéter sur l’espace intérieur de la pièce à vivre.

Dernière étape, la lumière. En effet, la plupart des garages sont dépourvus de fenêtres ou alors celles-ci sont minuscules et n’assurent qu’un éclairage minimal. De grandes ouvertures apporteront chaleur et confort thermique dans la nouvelle pièce.

extension-garage

Les règles d’urbanisme à connaître avant d’aménager un garage

garage-maison

La transformation d’un local en pièce habitable est considérée comme un « changement de destination » qui nécessite un permis de construire. Il faut donc consulter les règles d’urbanisme car la délivrance du permis est conditionnée au respects de ces règles. Le plan d’occupation des sols (POS) ou le plan local d’urbanisme (PLU) de la commune ou vous résidez doivent être étudiés avec attention.

Si vous possédez un véhicule, un nouvel emplacement ou garage doit lui être alloué. Toujours auprès de la mairie, il est impératif de se renseigner sur le coefficient d’occupation des sols (COS) de la parcelle où vous habitez. Ce coefficient se multiplie avec la surface de votre terrain pour déterminer la surface de plancher maximale dont vous pouvez bénéficier.